Atelier JOSM – OpenStreetMap

Cet atelier s’est tenu le jeudi 21 février 2013.

NicolasB, Chelmi et Michaël nous initient à l’utilisation de l’éditeur JOSM pour contribuer au projet OpenStreetMap.

Installation de l’éditeur JOSM

Le J de JOSM veut dire Java, il faut donc avoir un JRE (Java Runtime Environment) installé sur notre machine: celui d’OpenJdk convient !

Pour utiliser l’éditeur JOSM, on peut utiliser la version présente dans les dépôts mais ce n’est pas la plus à jour (v.4878 du 30 jan. 2012 dans «Ubuntu Precise Pangolin 12.04.2 LTS»). C’est pourquoi il est préférable d’utiliser la version directement utilisable (v.5697 du 2 fév. 2013) du site d’OpenStreetMap :
javaws http://josm.openstreetmap.de/download/josm.jnlp

Cela va créer un lanceur sur le bureau (mais pas forcément pour tout le monde !), ce qui permettra de démarrer directement l’application par la suite. Il ne faut pas oublier d’être connecté à l’internet, puisque les données sont là-bas.

Premier démarrage de l’éditeur

Il faut d’abord faire quelques réglages (il y a un raccourci clavier et un bouton dans la barre d’outils pour accéder plus rapidement) :

 menu Modifier, commande préférences

2ème onglet – Configurez votre connexion au serveur OSM

Renseigner le nom d’utilisateur OSM et le mot de passe OSM. Si vous n’avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un sur le site openstreetmap.org (en haut à droite, cliquer sur le lien “s’inscrire”)

3ème onglet – Choisissez la projection et le modèle de rendu de la carte

Choix de la projection, parmi ceux proposés seulement 2 vont nous intéresser:

  • Mercator : cela permettra d’utiliser les vues aériennes Bing;
  • Lambert 9 zones : cela permettra d’utiliser le cadastre (il faut alors préciser la zone à utiliser : 6 pour les Deux-Sèvres).

4ème onglet – Faites le plein de greffons pour vous assister

Les greffons apportent des fonctionnalités supplémentaires au logiciel. Parmi la centaine de greffons disponibles, nous choisissons celui permettant d’accéder aux données du cadastre français:

  • bouton «Télécharger la liste»;
  • Cocher Cadastre-fr (c’est le 4ème en début de liste ou alors tapez «cadastre» dans la zone de recherche pour filtrer l’affichage) et cliquer sur le bouton «Mettre à jour».

Redémarrer à la main Josm pour prendre en compte tous les réglages.

Démarrage de l’éditeur

Pour accéder à une zone de la carte:

Menu Fichier, commande Télécharger
  • Zoomer la carte avec la molette de la souris (ou Ctrl-haut), cliqué-droit-glissé (ou flèches) pour déplacer la carte;
  • Définir une zone avec un cliqué-gauche-glissé et bouton Télécharger pour récupérer les données.

L’éditeur nous propose alors une vue en «fil de fer» des données.

À partir de là, chacun a pu contribuer sur la zone de son choix : ajouter une voie, une boite aux lettres; renseigner les éléments existants (nom de rue, de bâtiment)…
En cas de doute sur le «tag» à utiliser, il ne faut pas hésiter à consulter l’aide en ligne, et en français, de la communauté Osm (http://wiki.openstreetmap.org/w/index.php?title=FR:Map_Features).
Nous avons aussi utiliser le site Osmose.openstreetmap.fr pour mettre à jour les écoles et divers bâtiments à partir de bases de données existantes et libérées. Cela permet aussi de corriger des erreurs. Pour cela, il faut activer la télécommande dans les paramètres de JOSM (9ème onglet – Utilisez le contrôle à distance) afin de pouvoir automatiquement interagir avec l’éditeur JOSM.
Nous voilà maintenant prêts à contribuer à OpenStreetMap ! Merci à NicolasB, Chelmi et Michaël pour leur aide et leurs conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *