Projet RaspMotion

Aujourd’hui 07 novembre, Gebull se lance dans le Projet RaspMotion. Mais c’est quoi en fait?
Le but est de réaliser un boîtier autonome qui prend dans un intervalle précis des photos via une webcam. Les captures sont assemblées pour la réalisation d’un film en stopmotion ou timelapse. Le boîtier sera ensuite placé dans un endroit pour filmer son évolution. (chantier, paysage…)

Matériel:

  • Un boîtier fabriqué avec du tube PVC
  • Un raspberry pi
  • Une Carte SD 16go
  • Une Clé USB 16go
  • Une raspicam
  • Un câble d’alimentation miniUSB 5V (micro B mâle/A mâle)
  • Convertisseur 12/5V type allume cigare
  • Câble plus cosses batterie.
  • Une batterie gel de scooter “sla 12-4 teknix”.
  • Une vitre
  • De la colle

bouchon pvcmanchon pvcRaspberry-picarte sd 16gbRaspCambatterie

 

Le projet utilise un Raspberry PI (mini ordinateur) avec Raspian comme distribution linux.
Nous allons commencer par installer cette distribution sur la carte SD suivant ce tutoriel: http://www.epingle.info
Puis brancher et configurer la caméra “raspicam”: http://blog.nicolargo.com

Pour prendre les images qui serviront à la création du stopmotion, nous allons utiliser le logiciel raspistill.
Il est déjà installé sur raspbian et s’utilise en ligne de commande.
Dans le terminal, la ligne suivante permet d’enregistrer une image avec pour nom “photo” au format jpeg:

 raspistill --output photo.jpg

Voici la liste des commande utilisables: RaspiCam-Documentation.pdf

Après plusieurs essais j’utilise cette commande:

/opt/vc/bin/raspistill -tl 30000 -t 3600000 -w 1280 -h 720 -ex auto -rot 180 -th -n -o /media/RASPMOTION/images/stopmotion_1_%d.jpg

-tl             –timelapse pour lancer le mode.
30000      temps entre les photos en millisecondes = 30 secondes.
-t              –timeout pour limiter la durée.
3600000  durée du timelapse en millisecondes = une heure.
-w 1280   –width largeur de l’image en pixels.
-h 720      –height hauteur de l’image en pixels.
-ex auto   –exposure mode d’exposition.
-rot 180   –rotation si la caméra se retrouve à l’envers.
-th           –thumb vignette de l’image.
-n            –nopreview pour ne pas afficher de fenêtre de prévisualisation.
-o           –output nom du fichier de sortie.

Le %d étant remplacé par 1 pour la 1er image puis incrémenté.

 

calcul de la capacité de la clé USB:

La clé USB fait 16Go, 16384Mo ou 16777216Ko.
Une image en 640X480 pixels et compressée en JPEG fait 270 Ko au maximum sur un 1er essai.
Je peux donc prendre 62138 images.
Ce qui me fait 86 minutes de film avec une fréquence d’affichage de 12 images par secondes.

 

 

 

 

 

Pour éteindre la led de la raspicam, il faut ajouter la ligne "disable_camera_led=1" au fichier /boot/config.txt, et un petit morceau de ruban adhésif pour cacher les leds de la Raspberry.

11 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *